Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chez Yoyo

Ti' Punch

Aux Antilles, le ti-ponch est plus qu'une boisson traditionnelle : c'est tout un cérémonial. En général, le buveur regarde longtemps son verre avant de le porter à sa bouche : il fait tourner le liquide avant de le boire d'un coup sec du poignet.

 

Boire du rhum le matin aux Antilles se dit « prendre un décollage ».

 

Un punch se prépare lentement car le secret est qu'il faut bien mélanger le citron et le sucre, avant d'y ajouter le rhum. Certains puristes y ajoutent, à ce moment très spécial, une goutte d'eau, juste de quoi mouiller le sucre pour qu'il puisse recueillir tout l'arôme du citron vert.

 

Le punch antillais se boit avec du sucre de canne roux (non-raffiné) et doit provenir de la région d'origine du rhum.

Aux Antilles françaises, le rhum est agricole, c'est-à-dire qu'il est créé à partir du pur jus de canne, contrairement aux autres rhums dans le monde qui sont créés à partir de la mélasse.

 

En Guyane, le punch est consommé avec du sirop de canne d'aspect jaune clair.

 

 

 

INGREDIENTS:

 

- 6cl de rhum blanc

- sucre de canne (selon les goûts)

-1 rondelle de citron vert

 

 

PREPARATION:

 

Il faut préparer ce cocktail directement dans le verre de service

 

Écraser le citron vert avec le sucre de canne puis ajouter le rhum

 

Si vous le souhaitez vous pouvez ajouter un glaçon pour un peu plus de fraîcheur

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article